forum actualité forum cinéma forum musique forum arts et scènes forum livres
forum télé et séries forum fun forum foot forum jeux vidéo forum sexe
 


 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Le cinemas

n°13499
chachaduch​tinord
Profil : Novice
Posté le 13-03-2008 à 22:27:11  profilanswer
 

Il y a quelques semaines, un couple d’amis (Hervé et Marie), ma femme, moi sommes allés au cinéma, voir un film qui était déjà à l’affiche depuis quelques temps.
Après un bon repas bien arrosé dans un resto, nous arrivons au ciné prenons quatre places et allons nous poser vers le fond de la salle.
Du fait que le film était projeté depuis un moment, il n’y avait pas beaucoup de monde, tout au plus une dizaine de personnes.
Je suis assis à la droite de ma femme et à sa gauche se met Hervé et à ça gauche Marie.
Nous enlevons nos vestes et ma femme pose la sienne sur ces jambes du fait qu’elle a une robe croisé et quand elle est assise et qu’elle croise les jambes on peut voir le haut de ses cuisses et en dans ce cas là, ses bas.
La salle plonge dans le noir et le film commence.
Au bout d’un bon quart d’heure le film ne m’intéressait pas, avec l’alcool consommé au resto, je n’avais qu’une idée en tête, qui était celle de passer ma main sous la robe de ma femme et de la caresser.
Je me penche légèrement la tête et constate que nos amis se sont endormis, Marie à la tête posée sur l’épaule de Hervé et lui, a posé sa tête sur celle de sa copine, suivant l’éclairage de la salle, du au film, je voie, grâce à la position dans lequel Marie est installée que sa chemise est ouverte et cela me permet à ma grande surprise de voir entièrement son seins gauche maintenu par un jolie soutiens gorge blanc qui lui maintient le seins par-dessous, elle a un jolie tétons entouré par une petite aréole brune.
Cette vision m’excite au plus haut point et je me met à bander très fort.
Avec cette excitation, je pose la main sur la cuisse de ma femme sous son manteau et commence à faire aller et venir ma main dessus, elle me regarde surprise par ce que je fais en me faisant comprendre que nos amis sont à cotés de nous, je m’approche de son oreille et lui dit qu’ils dorment à point fermé et qu’il ne remarquerons rien.
Je commence à l’embrasser dans le coup et continu mes caresses qui se rapproche de plus en plus de son intimité, elle se rapproche de moi et je passe mon bras autour de con coup et plonge ma main dans son décolleté et passe sous son soutiens gorge pour prendre son seins à pleine main.
Je joue avec son tétons car je sais qu’elle aime ça et je lui caresse la chatte par-dessus le tissus de son string en dentelle en insistant bien sur son clitoris, l’effet ne ce fait pas attendre, elle fait onduler son bassin.
Voyant que ma femme est bien chaude, j’attrape le haut de son string et tire dessus pour qu’elle comprenne que je veux lui retirer, ayant compris ce que je voulais, elle tourne la tête vers nos amis, voie qu’ils dorment toujours et soulève ses fesses pour me laisser l’enlever.
Je le roule dans ma main et le range dans ma veste, ensuite je remet ma main sur son sexe et constate qu’elle mouille beaucoup.
Je libère ses seins et ouvre son décolleté pour les voir, je me penche, mes voisins dorment encore, je plonge la tête et lui suce les tétons, les aspires, les mordilles, en bas elle a écarté les jambes et j’ai déjà inséré deux doigts dans son vagin et branle son clito avec mon pouce.
Ma femme pose sa main sur mon entrejambes et me dit doucement, « ça t’excite, tu bande bien fort », je lui répond que je suis super excité et lui demande de sortire ma queue et de me branler.
Elle pousse ma veste, défait les boutons, écarte le caleçon, sort mon sexe et commence à me branler, je suis tellement excité par ce que nous faisons, que j’ai l’impression que ma queue gonfle encore plus.
Ma femme a les yeux fermé, les seins à l’air et on voie bien le petit rectangle de sa toison pubienne.
Discrètement je regarde nos amis et constate que Marie c’est retourné dans l’autre sens et que Hervé ne dort plus et a les yeux rivés sur la chatte de ma femme, je voie sa veste qui bouge et suivant le mouvement, je distingue son gland.
Il lève le regard et voie que je le regarde, il est surpris, je lui fais un clin d’oil et lui fait comprendre de faire semblant de dormir.
Il ferme les yeux et penche la tête en arrière, je m’approche de l’oreille de ma femme et lui dit : suce-moi, j’ai envie de ta langue sur ma queue, elle me répond : c’est risqué, ils pourraient nous surprendre, je lui répond : qu’il n’y a pas de risque car il sont bien endormis, elle tourne la tête voie que Marie nous tourne le dos et que Hervé a la tête posé en arrière.
Elle se penche prend ma queue et commence à me sucer comme elle sait le faire.
Je tape alors sur l’épaule de Hervé qui ouvre les yeux, regarde vers Marie et recommence à mater, je passe ma main sur les fesses de ma femme et recommence à lui caresser sa petite chatte toute humide.
Hervé pousse sa veste et sort mieux sa queue pour mieux se branler et ce penche pour regarder mes doigts passer sur l’intimité de ma femme et voire sa bouche experte aller et venir sur ma bite.
La scène est surréaliste, ma femme me suce, je lui met des doigts dans la chatte et notre amis ce branle en nous regardant.
La situation étant tellement folle que je prend un risque totalement fou, je fais signe à Hervé de prendre la place de ma main, je me retire et lui pose sa main sur les fesses de ma femme, la caresse et fini par entrer ses doigts dans son intimité, ressort branle le clito, remet ses doigts, je voie le cul de ma femme qui bouge et ondule et elle me suce plus fort, apparemment ce que fait Hervé excite beaucoup madame.
Cela dur quelques minutes et là ma femme ce redresse et me dit qu’elle adore ce que je lui fais, que je dois continuer car je vais la faire jouir, je lui dit que je ne fais rien et que c’est Hervé qui la caresse, elle me regarde surprise par ce que je viens de lui dire, ce retourne regarde notre ami et voie qu’il a la bite à la main, elle me regarde à nouveau, me dit mais ça fait combien de temps que ça dur !!!! Je lui répond : je ne sais pas car j’avais la tête en arrière et j’avais fermé les yeux car tu me suçais trop bien et elle me répond : ben je croyais que c’étais toi et ça me faisait un bien fou.
Je lui dit alors : ben continuons au point ou nous en sommes, il a tous vu, il participe et en plus cela te fait du bien.
Elle me regarde droit dans les yeux, me fait un sourire, se penche et reprend ma queue en bouche et recommence à ma sucer, Hervé lui reprend ou il en était, passé quelques minute ma femme se remet à onduler des fesses, je passe ma main ouvre complètement la robe et lui caresse les seins, elle me suce de plus en plus fort, ce qui veux dire qu’elle est super excité et je ne vais pas tarder à jouir dans sa bouche.
Je l’arrête, la relève et lui dit : tourne toi je veux te prendre et jouir au fond de toi.
Hervé stop ce qu’il faisait, ma femme ce retourne et en ce positionnant, je l’invite à sucer notre ami car il a été gentil avec elle.
Je la regarde prendre en bouche Hervé et commencer la fellation, la voyant avec la bite d’un autre dans la bouche me plait beaucoup, je voie le visage de Hervé qui exprime le plaisir que lui procure la pipe que lui fait ma femme.
Je lui soulève les fesses, me met en position et rentre d’un coup tellement elle est mouillé, je vais et viens en elle doucement et je titille son clito en même temps, je sens qu’elle ne va pas tarder à jouir car son vagin ce contracte sur mon sexe, c’est alors que j’accélère le mouvement, du coup elle suce Hervé plus vite et plus fort, notre ami attrape les cheveux de ma femme et donne le mouvement, n’arrivant plus à ce contenir il joui dans la bouche de ma femme qui continue à le sucé.
Elle fini par lacher la bite devenue molle de Hervé qui la rentre dans son pantalon, elle tourne la tête et me dit : va y donne moi tout ce que tu as dans les couilles mon chérie et je décharge toute ma semence en m’enfonçant au plus profond et elle prend son pied en même temps que moi.
Nous, nous redressons, je remet ma queue dans mon caleçons, ma femme, s’essuie les restant de sperme qu’elle a autour de la bouche, remet ses seins dans son soutiens gorge, referme correctement sa robe, m’embrasse et me dit qu’elle a pris un super pied, je lui répond que moi aussi.
5 min après le film ce termine, Hervé réveille Marie, nous sortons de la salle.
Ma femme file aux toilettes prétextant un petit pipi pour en fait essuyer ce qui lui coule le long des cuisses.
Marie s’excuse d’avoir dormi pendant le film et nous demande s’il était bien, Hervé lui dit surtout la fin, en me regardant avec un sourire en coin.
Ma douce sort des toilettes et nous allons chercher les voitures au parking.
Ma femme et Hervé son à une dizaine de mètre devant Marie et moi, c’est alors qu’elle me tend le string en dentelle blanc plein de mouille, de ma femme et me dit : tu as fait tomber ça de ta poche, je le prend et le remet discrètement à l’endroit ou il était.
Elle me regarde et me dit je comprend pourquoi le film était pas mal et surtout la fin.
Hervé me dira plus tard que Marie lui a raconté l’histoire du string et que quand elle a fait la bise à ma femme, qu’elle a senti l’odeur du sperme et en a remarqué un peu près de l’oreille de ma douce, et que Marie lui avait demandé s’il avait vue quelques choses, il lui a répondu qu’il avait vu ma femme me faire une pipe, mais qu’il avait fait semblant de ne rien voir, mais que cela l’avait beaucoup excité.
Depuis Marie nous regarde avec des yeux coquins, mais il n’y a rien eu depuis cette fameuse sortie au ciné
 
Recit coquin trouvé sur ce blog sexy

(Publicité)

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : Le cinemas

News Société
A la une Flying Lotus : comment devient-on une icône underground en 5 leçons Avec Your Dead !, Steven Ellison assoit définitivement sa réputation de star hip hop underground/alternative. Sur ce nouvel album, le cinquième, le producteur américain qui brasse large...
.
Toutes les rubriques